Ivorian president struggling to sort Burkinabe crisis (Fr)

MEDIATION IVOIRIENNE DANS LA CRISE BURKINABE

On se rappelle qu’en début d’année, le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara (ADO), avait dépêché à Ouagadougou une délégation de haut niveau, conduite par le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, pour essayer de voler au secours de son ami et frère Blaise Compaoré, dont le parti était pris dans une bourrasque, aux fins de recoller les morceaux de ce qui pouvait l’être encore. Mais faute de compromis entre les protagonistes, les Burkinabè apprendront, presqu’à la surprise générale, la démission de 75 membres du bureau politique du CDP, dont des cadres tels Roch Marc Christian Kaboré, Salif Diallo et Simon Compaoré, le 4 janvier 2014. Il était même question que ADO reçoive ces têtes de proue des démissionnaires à Abidjan, début février, pour essayer de leur faire entendre raison.

Entre-temps, la situation a beaucoup évolué au Burkina

Finalement, cette entrevue n’aura pas lieu (et on se demande si elle n’est pas renvoyée aux calendes grecques) parce qu’entre-temps, le président ivoirien a dû se rendre en France pour raison […]

Leave a Reply

*